Humeur

Un amour grandissant…

24 octobre 2015. Naissance de Martin.
Ce n’est pas le plus beau jour de ma vie.
Je ne fais pas partie de ces mamans en larmes à la naissance de leur bébé. J’étais heureuse, il était enfin là, en bonne santé. J’avais conscience de mon statut de Maman.
Mais peut-être un peu trop.

cœurs 01b

J’ai envie aujourd’hui de briser ce tabou

J’ai envie de dire aux mamans et aux futures mamans que ce n’est pas une évidence d’aimer son bébé dès son apparition. Le déclic peut arriver ensuite et surtout cet amour est grandissant.

Je fais partie de ces personnes qui ont peur de l’échec et qui veulent tout maîtriser y compris leurs émotions. Alors lorsque Martin est né, je me suis mise en mode « pilotage automatique ». Je me suis occupée de mon bébé. Certes, je me suis sentie un peu perdue face à ces pleurs inexpliqués. Mais j’ai géré. A la maternité.
Puis de retour à la maison, j’ai légèrement craqué. On appelle ça le baby blues il paraît.

cœurs 03

« J’ai peur de ne pas l’aimer assez, c’est un inconnu pour moi pour l’instant ».

Voilà les mots que j’ai balancé au Barbu, un soir, quelques jours après la naissance de Martin.
Des mots durs. Mais vous aurez compris qu’à travers ces mots, c’est mon statut de mère que je remettais en cause. Suis-je assez digne pour devenir la Maman de ce petit être ?

Le simple fait d’avoir sorti ces mots omniprésents dans ma tête et au creux de mon ventre m’a libéré. Comme si je me sentais prisonnière d’un sentiment inavouable. Comme si j’étais la seule à ne pas ressentir une explosion d’amour en recevant ce cadeau.

Prêt à exploser

Et puis les jours ont passé, lui et moi nous sommes apprivoisés et j’ai confié à mon bébé d’amour que je l’aimais, qu’il ne fallait pas qu’il en doute une seconde… que cet amour infini présent au fond de moi n’est pas du genre à exploser pas mais qu’il se distille au fur et à mesure que les jours passent…

Cet amour ne fait que grandir à tel point qu’aujourd’hui j’ai peur que mon cœur n’explose. Pour de bon cette fois-ci…
Je suis réellement envahie par ce sentiment… C’en est presque douloureux tellement c’est présent et prenant. L’auteur de ce tir en plein cœur, c’est bien toi mon tout petit… qui deviens grand. Chaque jour, je t’aime un peu plus et tu me le rends bien.
Je prends un plaisir non dissimulé à t’emmener quasiment partout avec moi.
Je t’explique, tu découvres.
Je t’apprends, tu reproduis.
Je te dis que je suis fière d’être ta maman et tu comprends. Tu me foudroies avec tes deux jolies billes, tu m’enlaces et j’aimerais que ces moments durent pour l’éternité… ❤

cœurs 04

 

 

7 réflexions au sujet de « Un amour grandissant… »

  1. Bonjour Maman Pirouette !
    C’est bien la première fois que je vois un de tes posts rester sans aucun commentaire…
    Effectivement, tu braves un tabou !
    Et c’est pourtant tellement vrai, ce que tu dis ! Et c’est quelquefois bien plus intense encore, cette peur de ne pas aimer ce « machin » vagissant, même pas cap’ d’expliquer pourquoi il braille !
    Parfois, on a juste envie de le passer par la fenêtre, ou on a très très peur, mais vraiment très très, de le laisser tomber dans l’escalier et que… bref, les pensées d’horreur absolue !
    On ne devrait pas parler à toutes les mamans de l’amour fou qu’elles vont ressentir derechef pour leur nourrisson ! C’est souvent bien plus compliqué, pour toutes les raisons que tu indiques, et d’autres encore.
    Et pourtant, la plupart du temps, on fait connaissance, on s’apprivoise, on s’aime plus fort que tout… et finalement on devient maman, parent, de ce bébé là !
    Merci Marie de tous ces posts si généreux et intéressants !
    Je t’embrasse bien fort,
    Sarah

    Aimé par 1 personne

    1. Aaaaaah ma Sarah ❤
      En fait, les personnes ont réagi via les réseaux sociaux (Facebook et Instagram) et il paraît que le billet va être une nouvelle fois repris par le Huffington Post 😉
      Mais je crois que je vais désormais cacher tous les autres commentaires pour voir le tien s'afficher en bas de mes billets 🙂
      Comme toujours, tu sais trouver les mots justes, qui touchent et qui font du bien à lire tout simplement.
      Je vous embrasse fort ton Prince et toi ❤

      J'aime

      1. Ah bon, tu m’as reconnue ?!!!
        C’est trop trop gentil de ta part ! D’autant que tes billets sont remarquables de sincérité, d’intelligence et de générosité !
        Et c’est super de voir grandir le petit gars… et ses parents !
        Plein de bisoussss de mon Prince et de moi !

        Aimé par 1 personne

  2. J’ai découvert votre article et du coup votre blog via le huffington post et bravo pour ces mots si justes ! Bravo aussi pour oser les écrire ! Je ne peux que comprendre mais on est très vite jugé quand on dit cela !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ces jolis mots ❤
      Effectivement, j'ai vu sur la page Facebook du Huffington Post que ce sujet était toujours tabou et pas forcément accepté par tous. Une bonne raison pour en parler ouvertement et montrer aux mamans qu'elles ne sont coupables de rien du tout 😉
      Merci encore et bienvenue ici !

      J'aime

  3. Je découvre aujourd’hui votre site, et je souris… un peu plus confiante après vous avoir lu ! Je cherchais quelques petites infos sur la crise des 2 ans et le « non c’est maman! » si complexe! Et je tombe sur un texte que j aurais pu écrire, avec l impression de me lire! Ca fait du bien!! Cela donne confiance ! Pour pouvoir regarder en face les personnes qui nous disent : « ah bon!? Tu n’as pas eu cet élan d’amour quand il est né !?!? C’est bizarre quand meme », avec ce même air horrifié ! Et bien non, moi non plus je n’ai pas craqué d’émotions positives quand mon bout de chou est arrivé, je me suis simplement dit « il est la, il va bien, tout s’est bien passé, il est beau. Maintenant laisser moi tranquille, seule, et dormir! » Mission impossible évidemment… 😊 S’en est suivi un joli baby blues de 15 jours, au bout duquel j’ai osé dire que pour moi je ne me sentais pas être sa maman… J’agissais mécaniquement bien, mais sans débordement d amour.
    Au bout de quelques mois, tout s’est dissipé, et aujourd’hui, au bout de 21 mois, il est mon amour, mon œuvre, ma chair, mon tout petit, et je l’emmène partout avec moi, profitant de chaque moment d’échanges et de complicité… cest magique!!!! Et incroyablement formidable cet amour qui grandit chaque jour……..
    Merci à vous de transmettre votre expérience , et de nous permettre de transmettre la notre… 😉😊😉
    Bonne continuation!!!
    Votre petit Martin est à croquer!

    Aimé par 1 personne

    1. Votre message est adorable, il me remplit de joie, sincèrement ! Ce n’est jamais évident de se dévoiler, surtout lorsque ça va à l’encontre des « codes » bien pensants de la société. Mais finalement, je me rends compte qu’à chaque fois, cela permet à d’autres de témoigner et on se rend compte qu’on est loin d’être seules à ressentir tous ces sentiments contradictoires mais bien réels. Ici, je ne peux pas comparer mes sentiments avec ceux d’une maman qui a « su » aimer immédiatement son enfant mais ce qui est certain, c’est que voir cet amour évoluer, grandir et prendre toute cette place est tellement réjouissant. Et je sais maintenant que je ne suis pas seule. Merci encore pour vos mots ❤ ! Et à très vite ici j'espère…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s