Voyages et sorties

Malte, l’île aux enfants ?

Cela fait 2 mois que nous sommes revenus de Malte et je vous livre enfin le billet sur notre voyage.
Je vous sais bienveillants et j’imagine que vous comprendrez ce retard avec les événements médicaux que nous avons vécus ces dernières semaines…

Je vais tenter de vous découper notre voyage en 3 billets afin que ce soit plus digeste en termes de lecture et photos.

Mais avant de vous faire découvrir cette île, j’aimerais vous expliquer pourquoi nous avons opté pour cette destination.

bannière Malte 01

Nos critères

. Une île pas trop spacieuse de manière à faire un max de choses sur place.
. Une île bien desservie par l’aéroport de Nantes avec peu de temps de transfert entre l’aéroport et l’hôtel (genre pas 3h de car après 4h d’avion, si vous voyez ce que je veux dire…)
. Une île adaptée aux enfants avec des lieux en extérieur à découvrir (avec un enfant, je trouve ce critère indispensable).

Nous souhaitions aussi un hôtel bien placé avec un confort +++. On devient comme les p’tits vieux zut, exigeants sur la chambre et la bouffe 🙂
Nous voulions aussi être en demi-pension afin d’être libres la journée et partir où bon nous semble sans avoir à revenir à l’hôtel.

Et nous n’avions pas envie de faire 1.000 recherches sur internet donc pour un gain de temps et répondre au mieux à nos attentes, nous avons fait appel à l’agence de voyage Scodec tourisme basée aux Herbiers. Les conseillères de l’agence sont toujours à l’écoute et pourvues d’excellents conseils.

 √ Malte est à 2h45 de Nantes.
 √ Le transfert n’a pas excédé 30 minutes.
√ Les températures à Malte ne dépassent pas les 25-26 degrés. C’est parfait pour se promener, visiter & co !

L’hôtel, c’était l’hôtel Top Club Salini Resort 4****

©photos hôtel Salini Resort

√ Il est basé à quelques minutes de Bugibba, une ville sans intérêt mais avec une gare routière d’où partent une bonne quantité de bus pour rallier les différents points de l’Île.
L’hôtel avait un arrêt de bus à ses pieds et il y avait même une navette gratuite pour rejoindre la ville avec des horaires précis.

R05
Devant l’hôtel…

 

 √ Chambre familiale vue mer, très spacieuse, hyper propre. Rien à redire, parfait !

Notre chambre… et notre vue !

 √ Les repas étaient variés, il y avait du choix et le personnel était très sympa !

R20

Quelques gros bémols :
↓ En sortant, ça pue. La faute aux marais salants situés un peu plus loin. Ça gâche un peu du coup…
↓ L’hôtel possède 3 piscines. L’une était en travaux, la 2e n’était pas chauffée (eau inférieure à 20 degrés) et la 3e en intérieur est très bien. Sauf qu’il y a des horaires pour les enfants : 9h – 11h, 17h – 19h. Nous, ça nous allait très bien car nous partions la journée. Mais d’autres parents se sont plaints car ils venaient… pour ça.

 

R01
Martin a simplement fait trempette dans cette piscine… non chauffée.

↓ Pas de structures/jeux pour les enfants. Heureusement, il y avait une équipe d’animateurs très sympas et même si à cette période il n’y avait pas de club enfants, ils ont proposé à Martin des coloriages et autres activités.

Malte, l’île destinée aux enfants ?

Contrairement à l’hôtel, on trouve de nombreuses aires de jeux dans les villages de l’Ile.
Ce qui est très plaisant également, c’est le sourire accueillant des restaurateurs quand ils nous voient débarquer avec un bambin. C’est loin d’être le cas partout, je vous assure !

Les Maltais sont de manière générale vraiment accueillants avec les enfants.
Pour en revenir aux restos, ils sont nombreux à proposer des menus enfants et si vous avez besoin de couches, petits pots & co, vous trouverez facilement des magasins autour de vous qui en disposent.

R15
Le chef du resto de l’aquarium de Bugibba a pris Martin comme commis de cuisine.

 

La capitale mais aussi les autres villes sont très souvent piétonnes en centre-ville, ce qui est bien pratique pour laisser gambader les petits.
On trouve aussi beaucoup de musées, forts, aquarium (on va vite en reparler), les grottes à visiter avec des enfants.
Pour les plus de 3 ans, il y a aussi le Playmobil Fun parc, la plus grande usine de playmobil (mais la production serait en stand-by en ce moment).

Dans les transports en commun, avec un enfant, tout le monde vous laisse sa place. Même Mémé et sa canne !

Je pourrais aussi évoquer les plages mais pour se baigner c’est autre chose car la température de l’eau n’allait pas au-delà de 18-20 degrés…

Mon bémol (oui, y’en a un là encore !) concerne justement les transports.
Vous pouvez vous aventurer à louer une voiture. Mais c’est risqué. Conduite à droite, conduite sportive et apparemment, plusieurs agences de loc’ tentent de se faire du beurre en conservant votre caution. Il faut vraiment bien faire le tour du véhicule et tout noter.
Les transports en commun sont donc à privilégier sauf qu’on peut y passer des heures…
Trajet La Valette (capitale) – hôtel : 1h15 à 1h30. Alors que ce n’est pas hyper éloigné.
En même temps, ça nous aura permis de tester la « propreté » de Martin qui a su se retenir. Aucune fuite durant ce voyage 😉

R16

 

Nous sommes aussi allés à Gozo, île au large de Malte. Notre coup de cœur. Et nous avons utilisé le bus touristique rouge, le meilleur moyen de transport là-bas selon moi, on en reparlera !

Je vous laisse à présent avec quelques photos de La Valette, la capitale de Malte
(la qualité des photos n’est pas extra, elles ont été prises uniquement avec mon téléphone…)

R06R07R08R09R10R11R12R13R14R17R18R19

Cette première approche de Malte vous plaît ? On continue la visite ?

Publicités

2 réflexions au sujet de « Malte, l’île aux enfants ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s