Santé

Prolapsus : c’est reparti pour un tour de pont-levis, portes d’ascenseur et bilboquet !

Je vous assure que mon titre est compréhensible. Certes, il mérite quelques explications.
Le prolapsus, c’est un sujet qui reste tabou. J’avoue d’ailleurs que j’ai hésité à vous en parler. Car oui c’est intime.

Prolapsus, ce n’est pas le pro des lapsus (c’était facile).
C’est le nom scientifique pour dire descente d’organes.

Concrètement, il y a quelques jours, j’avais l’impression d’avoir mon utérus dans ma culotte. Vous pouvez rire, l’objectif, c’est vraiment de dédramatiser cette complication gynéco.

Alors, déjà, on va mettre fin à une idée reçue : non, les descentes d’organes n’arrivent pas qu’aux femmes qui viennent d’accoucher ou à celles qui sont en période de ménopause.

Le prolapsus, c’est quoi ?
On attrape ça comment ?

Je vous le disais un peu plus haut, c’est ce qu’on appelle de manière plus commune une descente d’organes. L’urètre, la vessie et le rectum ne sont plus soutenus et s’effondrent.
Ouai, splatch ! C’est cadeau pour le bruit.

Les prolapsus sont courants. Mais personne ou presque n’en parle.
Par pudeur le plus souvent. A tel point que les femmes mettent beaucoup trop de temps à consulter.

Pour ma part, j’ai compris que quelque chose clochait après des douleurs persistantes dans le bas-ventre, des douleurs pesantes. Surtout en position debout.
Et puis un après-midi, en allant aux toilettes, j’ai eu l’impression d’avoir mon utérus au fond de ma culotte, une espèce de boule sortait de mon vagin. Ah ouai, là, niveau glam’, on atteint le haut niveau.

Quelles sont les causes du prolapsus ?

. Les accouchements compliqués, dans lesquels les forceps ont été utilisés et/ou si l’enfant est bien portant.
. Des grossesses répétées
. Un accouchement trop rapide
. L’âge et la ménopause (les tissus sont moins fermes)
. Un excès de poids
. Des opérations au niveau du bassin
. Certains jobs qui nécessitent le port de lourdes charges et la station debout prolongée
. L’hérédité

Il y a plusieurs stades et pour éviter de vous détailler cela, voici un dessin très parlant trouvé sur le site de Doctissimo.

01

Vous comprenez mieux la sensation de « boule » ou d’utérus au fond de la culotte ?

 

Quels sont les symptômes
du prolapsus ?

. Douleurs au ventre
. Sensation de « boule » dans le vagin
. Gênes en marchant, en courant et lors d’activités avec un impact répété sur le sol comme les cours de Fitness, Zumba & co. Ou plus simplement en portant son enfant.
. Douleurs dans le bas du dos
. Difficultés pour uriner ou aller à la selle
. Ou au contraire, incontinence
. Démangeaisons au niveau de la vulve, associées éventuellement à des pertes vaginales.

Les sensations diminuent en position allongée.

Et maintenant, on fait quoi ?

On ne panique pas mais on consulte. On ne reste pas dans son coin en pensant que la boule va remonter comme un bilboquet.
Pour ma part, j’ai consulté ma sage-femme.

Ensuite, selon le stade du prolapsus (voir le dessin un peu plus haut), il y a différents traitements :

. La rééducation périnéale du prolapsus

L’objectif est de renforcer les muscles du bassin, des organes. On ne remet pas en place les organes mais on apporte du tonus.
Dans ce cas, vous allez refaire les exercices réalisés lors de la rééducation de votre périnée après l’accouchement.
C’est reparti pour le pont-levis, les portes d’ascenseur, les vagues ou encore le bilboquet ! Oui oui, les mecs, notre vagin est capable de faire tout ça !

C’est la méthode que m’a conseillée ma sage-femme.
En voiture, en mangeant, avant de dormir… Dès que j’y pense, c’est parti pour une p’tite séance improvisée 🙂

. La pose d’un pessaire

Un pessaire, c’est un anneau qu’on insère dans le vagin, pour soutenir les organes qui tombent. De cette manière, on évite la chirurgie ou on la repousse.
Mais cette méthode est loin de faire l’unanimité.

. La chirurgie

Elle n’est envisagée que si la gêne est importante.
Ce qu’on appelle la cure chirurgicale se fait soit par voie abdominale, le plus souvent par cœlioscopie, soit par voie vaginale. Elle utilise des bandelettes non résorbables pour renforcer les ligaments qui soutiennent les organes.

Il arrive que le chirurgien procède à une hystérectomie, il doit retirer de l’utérus.
C’est pour cela que beaucoup de femmes prennent leur mal en patience, font des bébés et passent ensuite sur la table.

Mon intimité en prend un coup ici, il faut l’avouer. Mais il était pour moi primordial de partager cette complication gynéco dont on parle peu mais qui est finalement courante.

Si vous souhaitez en parler ici, en privé, n’hésitez pas. 
Mon vagin et moi repartons pour quelques tours de pont-levis, portes d’ascenseur,  vagues et bilboquet 😉

Publicités

9 réflexions au sujet de « Prolapsus : c’est reparti pour un tour de pont-levis, portes d’ascenseur et bilboquet ! »

  1. Ma pauvre, c’est pas cool… Personnellement ça me fait peur, car mon périnée manque de tonus malgré la rééducation. Merci d’en parler, c’est important !
    Bon courage pour les exercices, c’est un peu contraignant, mais quand il faut… il faut !
    Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Ce n’était pas évident… mais si on ne veut plus que ce soit un tabou, les personnes concernées et qui s’en sentent capables doivent en parler… mais j’avoue que j’ai pris sur moi… les exercices sont finalement faciles à côté 😉
      Moi j’avais le périnée très tonique avec le sport mais c’est aussi un problème car il en prend un sacré coup après l’accouchement.

      J'aime

  2. Et bien, je ne savais pas que c’était si fréquent que ça et que ça se ressentait de cette manière! D’un côté ça me rassure car je voyais ça beaucoup plus grave mais faut l’avouer, ça doit pas être une partie de plaisir!

    J'aime

  3. Pilates, pilates!!! Ça peut ensuite aider pour le travail et le renforcement des muscles profonds, des muscles posturaux et de toute la angle abdominale (périnée y compris, à condition que ce soit bien fait, of course !)
    Courage et super d’en avoir parlé, c’est comme pour plein d’autres questions de l’intimité féminin …. Pas de tabou !!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s