Education·Humeur

10 choses à ne pas faire en tant que Maman… mais que je fais quand même (en mode rebelle)

Tout est dans le titre… et c’est à prendre avec humour 😉

Sans titre

♠ Offrir la dernière goutte de son café à son enfant

Café = excitant. Mouais. Et le sucre que l’on trouve dans tous nos chouettes produits industriels alors ?! Bref, j’suis une rebelle et Martin se sent privilégié mais il nous incite à boire du café du coup (le Barbu, lui, râle…)

01

♠ Dormir avec son enfant

En vrai, il s’agit de la sieste. Ce n’est pas systématique mais de temps en temps, je m’accorde ce petit plaisir avec Martin. Ce n’est pas lorsqu’il aura 18 ans qu’on le fera hein 😉 Et il sait que cela reste exceptionnel. D’ailleurs, il ne demande pas pour autant à dormir la nuit avec nous.

02b

♠ Faire goûter des aliments particuliers juste pour le plaisir de voir grimacer son enfant

Allez, avouez, je ne suis pas toute seule ?!
Martin aime goûter à tout alors j’adore le piéger. Avec du citron, un bout d’oignon cru…
C’est mal. Mais tellement drôle 🙂 !

 

♠ Faire du chantage

Oui mais pas n’importe lequel ! Ici, la barre est haute :
– Tu veux passer l’aspirateur ? Ok mais range tes jouets avant #2en1 #passionmenage
On fait jouer aussi le Puy du Fou puisqu’on a pris un pass annuel et que depuis, Martin est carrément fan de chevaliers. Donc c’est un bon moyen pour terminer des assiettes (et ça marche !) 😉

♠ Ne pas céder… son dessert !

Ben quoi, à la guerre comme à la guerre…
– Tu veux manger le dernier morceau de mon cône ? LE MEILLEUR morceau ? Celui rempli de chocolat. Ben mange une glace et tu l’auras aussi !
#mereindigne

03b

♠ Ne pas faire attention à son langage

Bon, en vrai, j’essaie de faire des efforts. Mais lorsque durant mes règles (#instantglamour), j’ai mal au ventre ou aux seins, je le dis. Y compris devant Martin.
Du coup, ça donne : « Maman mal aux seins ? » sans raison particulière au beau milieu d’une conversation avec pleiiiiin de gens autour ou dans un supermarché dans une allée blindée de monde…

♠ Manger des bonbons devant son enfant

Alors là, le Barbu n’a aucun scrupule. Gâteaux apéro juste avant le repas, bonbons… et tout ça, sans se cacher. Forcément, Martin a aussi envie d’en manger. Réponse simple basique (vous voyez la référence ?) du Barbu : « Non tu n’as pas le droit » LOL !

♠ Multiplier les apéros

En même temps, dès que les jours rallongent, c’est trop tentant.
Du coup, ton enfant se nourrit à base de gâteaux apéro, il reconnaît les marques de bières et les trouve avant toi dans le rayon du supermarché. Oups !

♠ Raconter des histoires bidons pour qu’il aille voir son père

Jouer aux Playmobil… On y est… Les Chevaliers contre les Pirates.
Si tu ne veux pas être appelé toutes les 5 minutes pour jouer avec ton enfant, invente une histoire bien nulle pour que ton enfant se tourne vers l’autre parent.
Idem pour les guilis. On a un adepte à la maison. Le Barbu lui est trop fort pour faire des guilis « twop nul » (genre il ne fait pas exprès) et ça donne un Martin qui quémande à sa mère des grattouilles dans le dos toutes les 30 secondes. #lavengeancedupere

04b

♠ Apprendre des choses bien nases à son enfant

Quelques exemples ?
La chanson hautement cultivée « A la queue leuleu ». Merci le Barbu.
Imiter le bruit d’un prout au moment d’une photo pour décrocher un sourire (là j’avoue, c’est moi).
Retour de bâton immédiat : vous retrouvez un enfant hilare à chanter « A la queue leuleu », chanson ponctuée de bruits de prout. Ou de VRAIS prouts. Encore plus classe.

05
Prout !

Allez, à vous !
Que faites-vous de manière assumée avec votre enfant alors que vous devriez en avoir honte 🙂 ?!

Publicités

23 réflexions au sujet de « 10 choses à ne pas faire en tant que Maman… mais que je fais quand même (en mode rebelle) »

  1. Dans la catégorie Mère Indigne, ma fille de 2 ans « bouge son boule » en se tapant les fesses et elle demande de l’argent dès qu’elle a un foulard sur la tête. C’est automatique ! A côté de ça, elle dit pardon quand elle rôte ou pète. ça va j’ai pas tout foiré dans son début d’éducation.

    Aimé par 1 personne

    1. Non mais moi je ne me remets de l’anecdote avec le foulard haha !!!
      Dans le genre « j’te fous la honte », j’aurais pu aussi raconter cette anecdote qui date de samedi dernier : après le marché, je propose à Martin de boire un verre en terrasse. Au moment de passer commande, un diabolo grenadine et un jus d’orange, il me demande devant le serveur : « pas de bière Maman ?! » Voilà voilà..

      J'aime

  2. Ho la glace c’est sûr, nous aussi on la mange juste pour avoir le meilleur donc bon le donner on a moyennement envie… Heureusement il existe la parade pour éviter à la fois le gâchis de la grande glace et conserver notre morceau : les mini cônes !

    Pour l’aspirateur oui pareil je me reconnais aussi. Ici ça pleure pour le passer dès que le sors, donc je lui dis qu’il faut d’abord ranger car sinon on ne peut pas le faire on va aspirer les jouets ! Mais c’est pas vraiment du chantage on explique… N’est-ce pas ?

    Dormir avec à la sieste je ne vois pas en quoi c’est « pas bien », au contraire ! Moment tendresse pour tous les deux c’est que du bonheur.

    Aimé par 1 personne

  3. Ah j’adore ton article!!! Alors moi mon truc c’est de proposer à Faustine de jouer « à la coiffeuse » (quelle chance elle adore!) juste pour pouvoir profiter de ses petits doigts qui me tripotent les cheveux!!! Aaaah c’est trop bien une fille!! 😃😃😃

    Aimé par 1 personne

  4. Alors moi je l’ai carrément laisser croquer dans un oignon! J’aime l’installer à côté de moi pendant que je cuisine. Elle grignote en même temps, je laisse faire 🙂 Sinon j’adore l’âge où on peut leur faire croire n’importe quoi. Quoi? J’aime manipuler les enfants et alors?

    Aimé par 1 personne

  5. On sait bien que lorsqu’on dit « oui »ou « non » à son enfants, il est important de maintenir sa réponse afin de garder une certaine cohérence. Quand mes enfants partent sur un trip de « je fais une recette de biscuits toute seule maman », donc sans supervision des parents. » Et souvent leur demande est fait en fin de journée, quand « on a notre journée dans le corps » et que ça ne nous le dit pas du tout de ramasser leur bordel qui suivra. On dit facilement et rapidement un « non » qui semble définitif. Mais pour acheter la paix, on finit par dire « oui ». Et on se dit: « au diable le ramassage, au moins pendant qu’ils cuisinent des biscuits, nous autres, on peut prendre ça tranquille. « On achète la paix pour acheter du temps quoi!😂 »

    Aimé par 1 personne

  6. J’ai tellement ri! Je partage le coup de la sieste: comme tu dis on ne le fera pas quand ils auront 18 ans! Ma puce est encore petite alors pour l’instant je tiens mes bonnes résolutions… mais j’avoue que 2 ou 3 fois, alors qu’on lui interdit de regarder la télé ( et donc qu’elle est éteinte en permanence), j’ai cédé et l’ai laissée regarder la fin d’un film que je regardais pendant sa sieste avec moi…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s