Anniversaire·Humeur

Avoir un garçon de 6 ans

Martin a fêté ses 6 ans il y a deux jours. J’avais tapé ces quelques mots sur mon téléphone et je me suis dit que laisser une trace ici, ce serait finalement pas mal.

6 ans. 6 ans, c’est l’entrée au CP, la 1ère dent qui tombe, des discussions à l’infini sur l’apparition de l’homme mais aussi sur ce garçon de CM1 qui terrorise son copain.
6 ans et le 1er « A » en poésie. 6 ans et les devoirs à faire en rentrant de l’école, après le goûter. Sacré, le goûter.
6 ans, c’est aussi se projeter. Noël, l’entrée à l’école du petit frère mais aussi la vie d’adulte. S’imaginer vivre en bord de mer, à côté de Papy et Mamy qu’on ne veut pas « voir mourir. Jamais. Parce que je les aime« .
6 ans, c’est échanger des clins d’œil avec sa Maman pour faire croire à son petit frère qu’on va aussi faire une sieste pour le motiver.
6 ans, c’est s’inventer des scénarii dignes des pubs « En avant les histoires » de Playmobil. Et c’est donc parfois rejeter son p’tit frère qui n’a pas encore l’esprit assez posé pour conjuguer des histoires à 2. Mais c’est avec ce même p’tit frère qu’on joue à n’en plus finir aux chevaliers, à courir autour de la table, à rire à gorge déployée.
6 ans, c’est avoir ses secrets. Des secrets qu’on aime finalement bien dévoilés à sa Maman, le soir, au coucher. Entre questions et confidences.
6 ans, c’est encore parfois un trop plein d’émotions mais c’est savoir aussi analyser ces – et donc ses – émotions.
6 ans, c’est rigoler à un prout et prendre un ton sérieux quand il s’agit d’aborder le comportement de cette dame agressive dans un restaurant. Comprendre le comment du pourquoi on peut s’énerver contre quelqu’un en public alors qu’aller au restaurant est un moment festif… Je m’arrête là mais vous savez de quoi je veux parler. Ces discussions interminables auxquelles je tente de mettre un point final parce que c’est l’heure de se coucher mais que je chérie une fois dans mon lit. En me demandant encore si c’est bien moi la réalisatrice, en partie, de ce jeune garçon aimant, sincèrement gentil et empli d’empathie.

Je te souhaite un doux et bel anniversaire mon Martin d’amour !

Une réflexion au sujet de « Avoir un garçon de 6 ans »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s