Education·Humeur

Ne pas vouloir qu’il grandisse…

Je crois que le sujet concerne tous les parents. Nos enfants qui grandissent trop vite.
J’ai décidé aujourd’hui d’écrire un billet à mon petit garçon… Il ne le lira pas. Pas tout de suite en tout cas. Mais j’espère qu’il vous parlera, à vous aussi…

Martin. Mon Bébé d’amour.

Tu grandis bien trop vite depuis quelques semaines. Tu surmontes les épreuves tel un athlète qui franchit ses haies, sans trébucher. Allant bien plus vite que son coach ne l’aurait imaginé.
Tu as déjà passé la ligne d’arrivée alors que je ne t’ai même pas vu te placer dans les starting-blocks.

Où suis-je pendant tes entraînements ?
Qu’ai-je loupé pour me retrouver estomaquée devant tant de maturité ?

Tu as le droit de me désobéir tu sais. C’est de ton âge. Et c’est à moi de te rappeler les règles.
N’inverse pas les rôles mon amour. Prends le temps. Je te teste, je te soumets des idées mais rien ne t’oblige à y adhérer. Ne le fais pas pour me faire plaisir. Ne le fais pas si tu n’es pas prêt. J’irai à ton rythme.

Tu as fait un trait sur ta cam’, tu en étais pourtant accro de cette sucette. Mais elle brille désormais par son absence sur les photos.
Elle était abîmée, je l’ai coupée. Mère indigne. Je t’ai menti. Mère indigne. Je t’ai expliqué que c’était la dernière. Faux. Archi faux. Pas une larme. Tu t’es raccroché naturellement à ton Doudou et le lendemain c’est toi qui as décidé d’aller mettre ta drogue à la poubelle. Tu t’es sevré seul. Nous, tes parents, étions là, prêts à intervenir. Mais rien. Pas de plainte ni de regret.

Tu émets désormais une envie pressante d’aller à l’école. Mais ne brûle pas les étapes. Pense à moi. À celle qui aime te cajoler. Qui se raccroche à ton odeur de bébé. À ce qu’il reste de bébé en toi.

Depuis ta naissance, tu m’épates. Tu as fait tes nuits à 1 mois et demi. Tu as mangé seul rapidement. Tu viens de te séparer de cette sucette qui était pourtant si indispensable à tes yeux. Lors des 2 visites d’écoles, les instit’ ont trouvé que tu étais mature et que tu percutais rapidement. L’apprentissage de la propreté est désormais ton combat et encore une fois, tu sais ce qu’il faut faire pour y arriver. Tu me le répètes et je suis fière de toi.

Fière mais aussi un peu apeurée par la vitesse à laquelle tu surmontes chaque nouveau palier.
Alors, j’ai décidé de régresser. Oui, c’est moi qui régresse dans ma façon de t’éduquer.
Je n’ai pas envie d’être raisonnable. Pas tout le temps.
Depuis quelques jours, tu me rejoins dans mon lit pour tes siestes de l’après-midi. C’est moi qui te l’ai proposé. Tu te loves dans mes bras et j’adore ça. Ce n’est pas à 15 ans que tu le feras donc j’en profite.

Et je crois pouvoir dire qu’il s’agit d’un plaisir partagé. Ces derniers temps, tes petites mains viennent très souvent caresser mon visage… Que j’aime aussi ces bisous volés qui viennent claquer ma joue… Ces câlins au milieu d’une activité… Toutes ces petites attentions que tu as envers moi me poussent à croire que j’ai raison de transgresser les règles que l’on a mises en place.

Laissons-nous porter par ces jolis moments. Je me sens privilégiée et je sais que ça ne durera pas. Je puise en toi ma force, je suis insatiable de toi.
Profitons, transgressons les règles de temps en temps.
Martin, mon Bébé d’amour, ne grandis pas trop vite ❤ 

couv grandir

Publicités

5 réflexions au sujet de « Ne pas vouloir qu’il grandisse… »

  1. Oh que oui ! Tes mots me parlent tellement, notamment parce que le rendez-vous pour l’école est prévu le mois prochain.
    Et chaque jour je regarde ma Micro qui évolue un peu plus, développe son langage, elle va même aux toilettes toute seule depuis hier…
    Ca me procure certes une joie intense d’être l’observatrice de ces progrès, mais une nostalgie qui vient poindre également. Car c’est ma petite dernière, et que je ne suis pas prête à la voir s’envoler…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s