Humeur

On a tous en nous quelque chose de Johnny

J’imagine Martin dans quelques années, se moquant de ses grands-parents écoutant de la « vieille » musique. La musique de Johnny. Et je m’imagine, moi, lui répétant de ne pas ricaner. A chaque décennie, à chaque génération sa musique. Sauf que Johnny, lui, a carrément traversé les décennies depuis un demi-siècle en remportant un succès monstre.

Je n’ai jamais été « fan » de Johnny. Mes parents non plus. Sa chanson « Oh Marie » m’a accompagné tout au long de mon adolescence. Je lui en voulais presque, je vous jure. Dès que je balançais mon prénom, j’y avais droit. « Oh Marie, si tu savais« .

Mais aujourd’hui, je suis touchée.
Je le répète, je n’ai jamais été « fan ». Je n’ai jamais assisté à l’un de ses concerts. Mais aujourd’hui, je le regrette presque car j’aimais la majorité de ses chansons, ce qu’elles racontaient, la musique qui l’accompagnait. Et sa façon d’interpréter, qu’on aime ou non, était unique.

« On a tous en nous quelque chose de Johnny« . Une phrase signée Emmanuel Macron.
« Ce matin, c’est un peu comme si Paris perdait sa Tour Eiffel« . Benoît Hamon.
« Comme toute la France, mon cœur est brisé. » Sylvie Vartan.
Les réactions pleuvent, des gens pleurent.

Laeticia, elle, a publié un communiqué poignant cette nuit.
 » J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant, c’est bien cela. Mon homme n’est plus.
Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité. […]
Mon homme n’est plus. Le papa de nos deux petites filles, Jade et Joy, est parti. Le papa de Laura et David a fermé ses yeux. Ses yeux bleus qui illumineront encore et encore notre maison, et nos âmes. […]
Johnny était un homme hors du commun. Il le restera grâce à vous. Surtout, ne l’oubliez pas. Il est et restera avec nous pour toujours. Mon amour, je t’aime tant. »

Outch. Il est 4h30 lorsque je lis ce témoignage. Prends ça et dis le maintenant à tes auditeurs. Evidemment que ma gorge était nouée. Evidemment que mes mains tremblaient en sortant du studio. Et je devrais en avoir honte ? Sûrement pas !
Merde quoi, c’est Johnny qui est parti ! On le savait, on le sentait mais on n’était pas préparé pour autant.

Alors en rentrant à la maison tout à l’heure, je dirai à Martin que Johnny est mort.
Je vois déjà sa réaction : « Ony ? Mort ?« .
Oui Martin, Johnny était un chanteur. Une gueule. Une voix. Tu veux écouter ? Tu veux danser ?
Ne te gêne pas, je pense que transmettre notre culture, musicale notamment et aussi large soit elle, fait partie de notre rôle de parents. Et c’est aussi l’un des plus beaux hommages qu’on peut rendre à Johnny. Ne pas l’oublier.

Je t’imagine Martin dans quelques années, te moquant de tes grands-parents écoutant de la « vieille » musique. La musique de Johnny. Et je m’imagine, moi, te répétant de ne pas ricaner. A chaque décennie, à chaque génération sa musique. Sauf que Johnny, lui, a carrément traversé les décennies depuis un demi-siècle en remportant un succès monstre. Ecoute et respecte ❤

Publicités

2 réflexions au sujet de « On a tous en nous quelque chose de Johnny »

  1. Alors je dois dire que j’ai un peu cliqué par curiosité et je trouve que ton texte est touchant et très juste ! Je suis bien la première à dire qu’on risque de « bouffer du Johnny pendant des semaines » et pourtant je dois avouer que ça me fait quand même quelque chose … Il faisait définitivement parti du décors et je pense que son départ laissera un vide …

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s